Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Produits Nature

  
Des produits naturels Bio
d'excellente qualité
et fort utiles pour la Santé
et le Bien-Être

(Cliquer sur les liens ci-dessous)

DVDs & CDs
 

 

«La Nature est le plus beau Cadeau

du Créateur aux créatures.»

.

«Ce qui va
contre la Nature
est injuste, mauvais,
et ne résiste pas
au temps.»

 Alexander von Humboldt
(naturaliste et explorateur allemand)
 

Recherche

Infos Ecolos

 

 

notre-planete.info - environnement, écologie, photos, risques naturels

Viadeo
       

 

Archives

Les Secrets de la Nature

L'être humain est petit en face du Grand Tout
et s'inquiète des Devoirs qui lui incombent
vis-à-vis de ce Tout.

Être Naturel, Vivre Naturellement,
implique, pour l'être humain,
 l'Accomplissement de ses Devoirs.

 

Cultivons la Beauté!
Toute la Nature est pénétrée de Beauté.
Chaque être vivant montre la Beauté à sa manière.
Le Naturel et la Beauté ne font qu'un.
 
Être Naturel, c'est s'abandonner à l'attraction de la Lumière.
 

Vivre-Naturel---Header---Petit.jpg

«La Nature! Nous vivons en son sein et ne la connaissons pas.

 
Elle nous parle sans cesse, mais ne trahit pas son Secret.»
- Johann Wolfgang von Gœthe -
.
"La Nature ne fait rien en vain."
- Aristote -
 
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 13:31

Le Soleil bat l'EPR!

Avec plus de 300 000 systèmes photovoltaïques et une puissance totale installée de 2 300 MW à la fin 2006, à comparer aux 1 650 MW du futur réacteur nucléaire EPR, l’Allemagne fait partie des premiers pays utilisateurs d’énergie solaire. Aujourd’hui, ce pays abrite les plus grandes centrales solaires photovoltaïques (1) au monde et connaît la plus forte croissance en la matière. Cette évolution ne semble pas devoir ralentir pour les années à venir, car la plus importante centrale photovoltaïque du monde (12 MW de puissance à Arnstein) sera détrônée à la fin de l’année 2009 par un modèle capable de produire 40 MW, soit une puissance plus de 3 fois supérieure.

Le groupe Juwi, un des leaders dans le secteur des énergies renouvelables en Allemagne, vient en effet de débuter la construction de cette géante solaire. Située à l’Est de la ville de Leipzig, à Brandis sur une ancienne base aérienne militaire, cette centrale sera dotée des dernières avancées technologiques en matière de modules à couches minces, ce qui lui vaudra de produire une électricité d’origine solaire de 20 à 40 % en dessous du prix habituel sur le marché.
Sa surface au sol, couverte de panneaux photovoltaïques (quelque 550 000 modules seront nécessaires), atteint 2 km de long sur 600 m de large, soit une surface correspondant à peu près à 200 terrains de football, selon Matthias Willenbacher, le directeur de Juwi.



Photomontage de la future centrale

Pour en savoir plus:
Source: http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2616
Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Une Vie nouvelle
commenter cet article
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 19:58
De l'énergie verte pour les particuliers!


Le 1er juillet prochain, tous les consommateurs d'électricité pourront quitter l'opérateur historique et choisir un fournisseur alternatif.

Enercoop est aujourd'hui le seul opérateur à proposer une offre vraiment différente, respectueuse de l'environnement, et à impliquer dans son fonctionnement l'ensemble des acteurs, du producteur au consommateur.

Reconnue d'utilité sociale et d'intérêt collectif depuis 2005, entreprise solidaire depuis 2007, la coopérative Enercoop propose une offre de fourniture d'électricité 100 % d'origine renouvelable.

Au-delà du simple fait de commercialiser de l'électricité verte, l'initiative d'Enercoop permet de profiter de cette nouvelle liberté donnée aux consommateurs pour mettre en avant une consommation durable de l'énergie.

Le fonctionnement d'Enercoop, qui repose sur le principe coopératif d'un associé = une voix, a d'ores et déjà convaincu plus de 600 membres, parmi lesquels l'on trouve des associations de défense de l'environnement, des professionnels des énergies renouvelables et de nombreuses personnes sensibilisées au développement durable.

La coopérative Enercoop garantit le réinvestissement des bénéfices dans de nouveaux projets de maitrise de l'énergie et des moyens de production d'énergie propre. Son but non lucratif (rémunération du capital plafonnée, pas de plus-value pour les membres) confère à Enercoop une dimension de service public et un objectif de réappropriation citoyenne du secteur énergétique.

Nous appelons donc toutes celles et ceux qui partagent ces convictions à se faire le relais de cette opportunité qui s'offre à tous de contribuer concrètement et simplement à l'essor des énergies renouvelables.

Dès le 1er juillet 2007, faites le choix Enercoop, le choix d'un véritable bine-être durable, et faites-le savoir autour de vous en diffusant cette nouvelle à vos proches!


Pour en savoir plus:


Site internet d'Enercoop - www.enercoop.fr
Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Un Art de Vivre Naturel
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 22:16
Message relayé

DEVANT LE PERIL OGM IMMINENT, INSTRUIT DES CONSEQUENCES D'UNE AGRICULTURE CHIMICO- PRODUCTIVISTE CONTRAIRE A LA SANTE DE TOUT ELEMENT VIVANT, LE PARTI DES FRANCAIS PROGRESSISTES N'HESITE PLUS A DENONCER LE SCANDALE QUI AMENE, AU MOINS LA FRANCE, A SA PROPRE DESTRUCTION; TERRES, PLANTES, BETES ET CITOYENS.

ON CROIT SAVOIR POURQUOI AUJOURD'HUI LA FNSEA, LES CHAMBRES D'AGRICULTURE ONT TENDANCE A REFUSER UNE AGRICULTURE BEAUCOUP PLUS RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT. LE TEXTE CI-DESSOUS EST EDIFIANT. CHAQUE CORRESPONDANT EST PRIE DE TRANSMETTRE AUX CHAMBRES D'AGRICULTURE.
 
 

Synthèse de l’empoisonnement des terres agricoles bretonnes. Une explication sur l’introduction des OGM dans l’agriculture.

Après lecture du livre: «Les sillons de la colère» d’André Pochon - Agriculteur à la retraite – Edts La Découverte.

Première partie

Introduction: fabuleuses prairies (Années 1955/1960)

 

«Les petites exploitations bretonnes de polyculture - élevage étaient, au lendemain de la guerre, très appauvries par dix années de pénuries d’engrais.

Un sol pauvre — en magnésium, surtout, mais manquant aussi de phosphore, calcium et potassium, éléments majeurs de la composition minérale des plantes — ne peut donner que des récoltes peu abondantes et carencées».

C’est bien ce que dit André Pochon. Nous nous permettons d’apporter une seule précision au niveau de l’apport de ces matières minérales. Si l’on peut enrichir les terres de ces éléments majeurs par des produits industriels (scories Thomas, Calcium et Phosphate) ou miniers (Sylvinite, Potasse), l'on peut obtenir un résultat comparable avec du compost parfaitement décomposé issu de fumier brut assaini de moutons et de volailles ou de vaches.

Il est utile de rappeler que l’on ne peut assainir les déjections animales que si elles ont été bien liées à de la paille dans un rapport Carbone/Azote de 33, et que ce mélange aura été par la suite composté; ceci dans le cas où les animaux sont en partie en étable ou porcherie. Afin d’éviter le parasitisme et les maladies, une analyse des terres permettra de savoir si le rapport Magnésium/Potasse se situe bien autour de 250/100 et non le rapport erroné de125/200 prôné par l'agriculture conventionnelle.

Par la «révolution fourragère», conversion d’une partie des terres agricoles en prairies à base de ray-grass - trèfle blanc, A. Pochon réussissait à nourrir trois fois plus de vaches à l’hectare, obtenait un lait supérieur en quantité et en qualité, tout en diminuant toutes les corvées. L’herbe de première qualité était broutée sur place et à discrétion; un seul complément en céréales concassées, l’animal se chargeant naturellement de l’épandage

Trois ans après les premiers semis, les terres labourées étaient devenues plus souples et plus faciles à travailler. La prairie avait fabriqué de la matière organique; les vers de terre grouillaient. La fertilité des sols profitaient à la betterave qui poussait à moindre coût, avec moins d’engrais, jusqu’à l’orge qui suivait (60 quintaux à l’hectare et 60 tonnes de paille) sur de petites fermes, sans azote et sans pesticide.

Les fondements d’un développement durable étaient ainsi trouvés. Renouvellement du stock d’humus, amélioration de la structure du sol, interruption du cycle des mauvaises herbes (peu ou pas d’herbicides, insecticides et autres pesticides).

Durant cette période de développement, passionnante, pas une exploitation n’a disparu du canton où résidait André Pochon. Ils vivaient nombreux et prospères. Point de nitrates et de pesticides dans les réserves d’eau potable. Les algues vertes ne polluaient pas les plages, les fortes pluies ne provoquaient pas de catastrophes.

Dès la fin des années 60, les agriculteurs bretons produisaient largement de quoi nourrir Français et Européens à leur faim.

Alors, pourquoi ce développement autonome, respectueux de la nature, économe, à forte valeur ajoutée a-t-il soudain basculé dans la démesure?


Synthèse de l’empoisonnement des terres agricoles bretonnes. Une explication sur l’introduction des OGM dans l’agriculture.

Deuxième partie

La démesure

«Le maïs est celui par qui le malheur est arrivé. C’est une plante originaire du Mexique qui ne pouvait être cultivée que dans le sud-ouest de la France jusqu’à ce que les Américains, aussitôt imités par l’INRA, créent un maïs hybride qui pouvait pousser dans toute la France. Un maïs dont le grain, dans les régions les moins ensoleillées, n’avait toujours pas le temps d’arriver à maturation, mais que l’on pouvait ensiler pour nourrir les bêtes en hiver. Puis, car commerce oblige, le maïs - ensilage fut présenté comme la plante miracle et devint dans les années 1970 la base de l’alimentation bovine».

Maïs – saccage

Dans les années 70 à grand renfort de publicité l'on persuade le paysan que le maïs c’est le progrès. La recherche scientifique ne s’intéresse plus qu’au système fourrager à base de maïs. Elle met au point une ration alimentaire qui associe le maïs riche en hydrate de carbone et le soja riche en protéines. Plus de soucis avec les foins, plus de bêtes à surveiller au pâturage.

Au lieu de laisser faire la vache dans son pré, il faut à nouveau labourer, semer, traiter, récolter, transporter, distribuer avec des machines puissantes et performantes, mais à quel prix! Là où l’on vivait bien avec 20 vaches sur 20 hectares il en faut, désormais 40 sur 40 hectares. Agrandissement des exploitations, disparition de la moitié des familles paysannes en l’espace de dix ans et avec elles les écoles, les artisans et les commerçants de nos bourgs.

Ce même maïs est aussi responsable de la dégradation de l’environnement. Là où les vaches pâturaient à l’abri du vent et de la pluie, grâce aux haies et aux arbres épars, sur des parcelles d’un hectare, les grosses machines exigent du large. Les talus sautent, les haies sont rasées, les parcelles humides sont labourées, le paysage bocager fait place à la morne plaine. Les sols s’érodent, sous l’action du vent et de la pluie, perdant leurs minéraux et leur matière organique.

Facteur aggravant, le maïs-fourrage prend une telle importance qu’on le cultive plusieurs années de suite sur les mêmes parcelles. Cette culture laisse la terre à nu d’octobre à juin, d’où un lessivage total des nitrates polluant les nappes phréatiques et les cours d’eau, sans parler des pesticides et des métaux lourds. La responsabilité du maïs dans la pollution de l’eau est si nette que la société Vittel interdit la culture du maïs à l’intérieur de son périmètre de protection des sources.

Cochonnerie de lisier!

A ces gros inconvénients s’ajoutent le problème des porcs. L’éleveur n’élève plus les porcs avec le lait écrémé. Il est plus intéressant de vendre le lait que de le garder pour nourrir les cochons.

Les exploitations se spécialisent en production porcine. Fini la traite le dimanche et jours fériés. Cette production reste liée au sol. Seul le concentré azoté est acheté; le reste de l’alimentation est produit à la ferme. Il faut 30 hectares pour 30 truies. Cela marche bien, les résultats économiques sont meilleurs qu’en vaches laitières, les éleveurs sont enviés.

Le système s’emballe, on élève trois fois plus de truies, on fournit à l’éleveur tout l’aliment nécessaire. Les nouvelles porcheries sont sans fenêtres, la lumière électrique remplace la lumière du jour. Voilà le hors-sol, plus de cultures, 0,70 m2 au sol par porc. On passe du porc vivant sur la paille où leurs déjections (carbone/azote) produisent le fumier au modèle Hollandais. Les déjections coulent directement à travers le caillebotis en béton sous forme de lisier liquide.

Les conséquences de cet élevage concentrationnaire sont désastreuses. Avec l’agrandissement continu des élevages, la production double tous les cinq ans, et le nombre de producteurs diminue de moitié. Des crises cycliques de surproduction apparaissent avec baisse des cours.

Les odeurs incommodent tout le voisinage, entrent dans les maisons, imprègnent l’éleveur et ses enfants. Au bout de 7 à 8 ans de travail dans une telle porcherie l’éleveur souffre de lésions pulmonaires. Les porcs souffrent aussi et sont sous antibiotiques. Bon appétit, consommateurs!

Les dégâts sont encore plus graves sur l’environnement: pollution de l’eau par les nitrates du lisier, du sol par le zinc, le cuivre et le phosphate en excédent, pollution de l’air par l’ammoniac.

Les Hollandais tirent des leçons de ces problèmes et reviennent aux porcheries avec litière de paille.

Les gros producteurs de porcs persistent dans leur erreur entraînant dans le mur toute l’économie bretonne. La pollution n’est pas seulement dans la nature; elle est aussi dans les têtes.

D’une communauté solidaire on est passé à une société individualiste où le plus fort attend que le voisin crève pour pouvoir récupérer ses terres afin d’y mettre son lisier et de toucher les primes publiques.

Les Fossoyeurs

La politique agricole européenne fut l’élément déclencheur de ce productivisme sans frein! Elle a favorisé la spécialisation des exploitations et ainsi la rupture des équilibres économiques et écologiques ancestraux.

Au fil des ans, le syndicat majoritaire d’exploitants agricoles (FNSEA) est devenu de plus en plus dominateur. Ainsi des intérêts corporatistes à court terme ont fait la loi. Ils épousent systématiquement ceux des lobbies de l’agrobusiness.

Un syndicat organisant la disparition de ses mandants! De même, au nom du progrès, la profession agricole a fait le jeu du lobby agro-alimentaire en soutenant l’élevage industriel et plus récemment le développement des OGM (organismes génétiquement modifiés). Les coopératives, pourtant construites par des paysans militants de l’après-guerre, sont devenues des mastodontes avec holdings et filiales.

Les organisations de la profession agricole dominées par la FNSEA ont verrouillé tout l’espace syndical, mutualiste et économique.

S’appuyant sur le poids électoral des agriculteurs, sur-représentés au Sénat grâce au nombre de communes rurales et longtemps dotés d’un capital de sympathie dans l’opinion publique, disposant d’un puissant appareil administratif national quadrillant jusqu’au moindre canton grâce à ses militants et à ses cadres techniques (économistes, agronomes, communicateurs) la FNSEA est un Etat dans l’Etat qui impose son diktat sur le monde agricole.

Il s’agit d’une nouvelle caste qui a remplacé le seigneur d’autrefois et qui tient la place car on y prend goût: primes d’émargement, voyage en première classe, hôtels de luxe. L’heureux élu bénéficie pour longtemps d’une rente de situation s’il «ferme sa gueule».

Rares sont ceux qui, comme Camille Guillou, ont conservé leur liberté de s’exprimer.

 

NB – Nous avons tenté, peut-être maladroitement, de faire la synthèse du livre. Nous espérons que chacun aura bien compris l’ampleur des pollutions et l’arrivée surprenante de la culture des OGM malgré l’opposition ferme des 3/4 de la population française. Les sénateurs nous ayant, une fois de plus, trahis.

Le bureau du P.F.P.

 
 
Notre mission première a consisté à divulguer une information fiable profitable à tous en tout domaine.
Notre deuxième action sera de protéger: la veuve, l'orphelin, l' handicapé et toute victime de la désinformation, quelle qu'elle soit et suppléer aux inconséquences d'un pouvoir victime de son ignorance et de sa soumission.
En conséquence, nous responsables du PFP nous nous engageons, à l'endroit de ceux qui nous font confiance d'agir à leur égard de la meilleure des façons. Notre relatif savoir et parfaite connaissance des secteurs clefs de la vie nous permettent, sans aucune forfanterie, de dire qu'à tout problème, même grave, existe immanquablement une solution.

Fait le 28 octobre 2006. Ceci s'ajoute en complément de notre Charte de survie.

Les responsables: Philippe Gabelle, Francine Delareux, Denise Normant & Jacques Daudon

http://daudon.free.fr
Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Un Art de Vivre Naturel
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 13:20
 Lettre d'actualités de Terre & Humanisme - Mars 2007

 L'agroécologie pour la souveraineté alimentaire des populations
 et la sauvegarde des patrimoines nourriciers


Offre d'emploi: Poste de maraîcher en agroécologie à l'association Terre et Humanisme

Terre et Humanisme recrute une personne expérimentée en maraîchage naturel avec une bonne connaissance de l'agroécologie pour son site au Mas de Beaulieu (Ardèche). Capacités d'organisation et d'autonomie, aptitude à travailler en équipe, qualités relationnelles et enthousiasme sont recherchés.
Manifestez votre intérêt: infos@terre-humanisme.fr ou 04 75 36 64 01.

Nouveaux stages «La Cuisine du Jardin et du Bien-être»

Deux sessions sont prévues cette année pour ce nouveau stage qui vise à vous faire découvrir les bases d'une alimentation naturelle, source de santé, à partir des produits du jardin et de plantes sauvages.


Stages d'initiation à l'agroécologie

Ils sont ouverts à tous et co-animés par Pierre Rabhi, reprennent au mois d'avril à l'association Terre & Humanisme en Ardèche. L'occasion de se reconnecter à la terre, d'acquérir les savoir-faire nécessaires pour cultiver un jardin vivant et respectueux de l'environnement et de participer à une réflexion plus large sur l'urgence écologique et humaine actuelle! Inscrivez-vous vite!


URGENT! Appel à bénévoles

Pour le lancement de la saison maraîchère et divers aménagements extérieurs du Mas de Beaulieu. Avis aux intéressés! Venez nombreux!
Nous contacter à: infos@terre-humanisme.fr ou 04 75 36 64 01

A NOTER! Assemblée générale de Terre & Humanisme le samedi 9 juin 2007 à Lablachère (07)

Nos partenaires:

  • Un comité de soutien à l'association Kokopelli:
L'Association Kokopelli qui oeuvre à la sauvegarde des semences traditionnelles et reproductibles, menacée dans sa survie par les attaques de l'Etat et du lobby semencier, lance un appel pour la création d'un comité de soutien composé d'associations, d'entités du monde économique, d'écrivains, de "personnalités" du monde politique, artistique, de revues, etc. Un manifeste fondateur et fédérateur de ce comité de soutien vient d'être publié par Pierre Rabhi et Dominique Guillet. Pour en prendre connaissance, le diffuser et soutenir Kokopelli:
Pour en savoir plus
Mettez du sang dans vos moteurs! Lire le communiqué de Kokopelli sur le scandale des nécro-carburants : Pour en savoir plus
  • Des nouvelles du centre agroécologique des Amanins:
L'ouverture du centre agroécologique des Amanins à La Roche-Sur-Grâne est prévue pour le printemps 2008. Les chantiers bénévoles pour participer à la co-création du centre continuent.
A partir du 12 mai, le centre organise des forums ouverts au public sur les thèmes de l'éco-construction, de l'énergie, de l'éducation, de la permaculture, etc.

Pour en savoir plus ou pour réserver: Tel : 04 75 43 75 05 ou www.lesamanins.com
  • Oasis en Tous Lieux:
Le Mouvement des Oasis en Tous Lieux, qui vise la création de lieux de vie écologiques et solidaires, s'élargit et compte aujourd'hui 16 correspondants locaux. La prochaine assemblée générale aura lieu le dimanche 20 mai 2007 à Chambonas (07).
Pour en savoir plus: www.mouvement-th.org (rubrique Alternatives) ou Tel : 04 75 39 37 44
  • Chemin Faisant:
Sortie du livre Voix de la Terre - le tour de France des deux citadins gastronomes aux Editions Transboréal en mai 2007. Tifenn et Frédéric nous présentent les 25 producteurs et artisans, respectueux de la terre, des bêtes et de la dignité humaine, rencontrés pendant leur tour de France pour une agriculture durable.
Pour en savoir plus: http://www.cheminfaisant2005.net/

A lire:

  • Pesticides, révélations sur un scandale français
De Fabrice Nicolino et François Veillerette, Editions Fayard
«Les pesticides font peur, mais paraissent de toute façon lointains. Or ils sont partout, jusque dans la rosée du matin. Et dans la pluie des villes, bien sûr, de toutes les villes de France. Pour cette raison et quelques autres que vous découvrirez, les conséquences sanitaires de l'exposition aux pesticides sont d'ores et déjà massives.» Il est temps de réagir!
  • Je suis un Maasaï
De Xavier Péron, Editions Arthaud
Xavier Péron nous fait partager au coeur de la beauté du Rift, ses 25 années d'expérience et d'engagement auprès des Maasaï, un peuple qui s'efforce, au-delà des épreuves, à veiller sur la terre-mère africaine.
  • Renaître à ses racines, Pour que partout la vie triomphe
De Bernadette Poisson, Editions Le Cosmogone
A partir d'une expérience initiatique avec les peuples premiers amérindiens et d'Asie du Sud-est, elle témoigne du lien sacré à la terre-mère et de la conception de la santé selon les cultures indigènes.

Pour en savoir plus sur Terre & Humanisme,
soutenir l'association ou participer à un stage:

www.terre-humanisme.org ou: 04 75 36 64 01
Repost 0
Published by Terre & Humanisme - dans Une société nouvelle
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 16:41
En France,
La grande manifestation anti-nucléaire
du 17 Mars 2007


Pour en savoir plus:

De dangereux et encombrants déchets
pour des centaines de milliers d'années...
Qui en veut?
Photo prise à Rennes le 17 mars 2007.

Communiqué de Stop EPR


Réseau "Sortir du nucléaire" - Fédération de 765 associations
Contact presse : 06 64 100 333 ou 04 78 28 29 22
http://www.sortirdunucleaire.org

Communiqué de presse du samedi 17 mars 2007

Mobilisation historique contre le nucléaire:
62 000 manifestants à travers toute la France

Avec 40 000 manifestants à Rennes, 8 000 à Lyon, 5 000 à Toulouse, 5 000 à Strasbourg et 4 000 à Lille, ce sont au total 62 000 personnes qui ont manifesté ce samedi 17 mars à travers toute la France contre le réacteur EPR et pour des alternatives au nucléaire.

Un succès incontestable digne des plus grands rassemblements des années 70.

Le Réseau “Sortir du nucléaire” se félicite de cette mobilisation historique pour un autre avenir énergétique. Il demande aux candidats à l'élection présidentielle de s’engager à annuler la construction de tout projet de réacteur nucléaire EPR, à Flamanville en Normandie ou ailleurs.

Le nucléaire n’est pas une fatalité. Des alternatives énergétiques sont possibles: économies et efficacité énergétique, énergies renouvelables sont les seules solutions acceptables pour l’avenir.  Elles sont beaucoup plus créatrices d’emploi que le nucléaire et plus sûres pour l’avenir.

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire”, il est temps que la classe politique entende la voix d’une vaste majorité des français qui ne veut pas rester prisonnier d’un modèle nucléaire dépassé, centralisé et dangereux. Aujourd’hui, 59% des Français se prononcent en faveur d'une diminution du nucléaire en France (1). Il est temps que la volonté populaire soit respectée.

Avec le réacteur nucléaire EPR, c’est le renouvellement du parc nucléaire tout entier qui est en jeu avec des dizaines de nouveaux réacteurs. Si l’EPR est construit, il condamnera toute politique ambitieuse de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables pour les cent prochaines années !

Le premier réacteur EPR coûterait au minimum 3,3 milliards d’euros, payés directement par les consommateurs d’EDF. L’étude du cabinet d’étude d’experts indépendants “Les sept vents du Cotentin” montre que cette même somme permettrait de produire autant d’électricité à partir d’énergies renouvelables et de créer 15 fois plus d’emplois.

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire”, les 62 000 manifestants ont clairement démontré qu’ils ne voulaient pas de relance du nucléaire en France. Ils doivent être entendus!

Contact presse:  Stéphane Lhomme – 06 64 100 333 ou 04 78 28 29 22.

(1) Grand sondage européen Eurobaromètre de février 2007 réalisé dans les 27 états de l'Union européenne et auprès de 26 000 personnes à télécharger ici : http://europa.eu.int/comm/public_opinion/archives/ebs/ebs_247_fr.pdf

(2) Voir sur : http://www.sortirdunucleaire.org



<<La couverture médiatique du 17 mars a été exceptionnelle: tous les médias ont largement couverts l’événement (radios, presse, TV). TF1 a ouvert son journal de 20 h (10 millions de téléspectateurs) en parlant de “marée humaine”. Dans son journal national France 3 a parlé de “mobilisation exceptionnelle” et de “réussite”.

Voir ici le journal de TF1:
http://tf1.lci.fr/infos/media/jt/0,,3412699,00-journal-televise-mars-2007-20h-.html

Voir ici le journal de France 2:
http://jt.france2.fr/20h/index-fr.php?jt=1

Voir ici le journal national de France 3:
http://jt.france3.fr/1920/index.php3?jt=1

Un début de revue de presse ici:
http://www.stop-epr.org/spip.php?rubrique7>>
Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Une société nouvelle
commenter cet article
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 15:32
HEOL route de Louisfert  44520 Moisdon la rivière
site: heol.org   Tel.:  02 40 07 63 68

Lieu de vie, d’expérimentation et de formation aux techniques écologiques, simples,  économes en vue d'un réel changement des modes de vie et des institutions.


OUVRAGES DISPONIBLES aux Editions: La Maison Autonome

 

Livre:   «De la maison autonome à l’économie solidaire» de Patrick Baronnet

La 4ème édition pour ce livre pratique, clair, ouvert sur un mode de vie plein d’avenir. 18,30

 

Livre:    «La pratique du compost et des toilettes sèches» de Eric Sabot

Un guide précieux pour valoriser  nos déchets organiques : pratique, pédagogique, 12 Euros

 

D.V.D.:  «La maison 3 E»

Une heure de film qui  explique en détail toutes les phases de la construction d’une maison aux critères écologiques et financiers  performants. 27 Eur  à l'ordre de : La Maison Autonome

 

 

Programme de l'Ecocentre  
Heol  la maison autonome 

Dates des visites:

CONDITIONS: les samedis à 15 h précises à 18h 30 sans inscription.

Entrée: 5 Euros.

17/03, 7/04, 28/04, 19/05, 2/06, 30/06, 26/07, 22/09, et 20/1

les visites de groupes sont retenues par mail ou téléphone 

 

Dates des journées:

CONDITIONS: de 9 h30 à 18h. 40 € + apporter son repas pour le samedi midi. Inscription : 10 € d'arrhes

- projet de maison: les dimanches 18/03, 03/06 et 23/09 et le lundi 9 avril

- Compost et toilettes sèches: les dimanches 8/04 et 21/10

- Gestion de l'eau : le dimanche 29 avril

 

Dates des Week - Ends:

CONDITIONS: 9 h 30 au dimanche 18h30. + apporter son repas pour le samedi midi.

 Prix: 120 € (les 2 autres repas inclus). Inscription : 20 € d'arrhes. possibilité de camper sur place

- Alimentation: les 14/15 avril et 3/4 novembre

- chauffe -eau solaire:

   Fabrication des capteurs solaires: les 10/11 Mars, 7/8 avril, 22/23 septembre

   Installation du chauffe-eau solaire: les 19/20 mai et 6/7 octobre

- Terre et badigeons: 5/6 mai

 

 

ECOFESTIVAL 2007 Moisdon la rivière  W-E: 21 / 22 Juillet

UNIVERSITE d'été    Moisdon la rivière  23 / 24 / 25 Juillet


Détails des activités

les visites de la maison autonome (4 h)
par Patrick et Brigitte Baronnet, 

Autonomie électrique: Eolienne, photopiles, chauffe-eau solaire, économies.

Autonomie en eau: éolienne de pompage, captage des eaux pluviales et stockage en citernes pour alimenter la maison en eau potable, toilettes à litières. Epuration des eaux usées par filtres plantés. Visite de la maison 3E: Architecture solaire passive, paille terre, isolation: Architecture moderne: structure bois de 84 losanges chaux-chanvre.

Cette visite propose de nombreuses idées concrètes ainsi qu'une réflexion sur notre mode de vie et ses conséquences. Habitat, alimentation, santé, jardin cultivé en biologie depuis vingt ans etc.

 

JOURNEE:  projet de maison :  Patrick et Brigitte BARONNET 

 

Cette journée a pour but de vous aider dans vos projets d’habitation ou de rénovation. Prévoir le long terme dans une vision globale et cohérente, éviter les écueils les plus fréquents, exprimer et vivre les convictions profondes qui animent vos projets. Les explications détaillées des différentes phases de la construction de la maison 3E: fondations, ossature bois, paille, terre, isolations, serres, stockage thermique, poêle de masse, et la visite approfondie de la maison autonome sont les supports concrets pour mieux répondre à vos attentes. Les échanges sur nos habitudes et modes de vie (alimentation, santé, éducation, réflexes culturels), notre expérience jointe à celles des participants font de cette journée une expérience passionnante et conviviale qui nous aide à  choisir  avec notre cadre de vie.

 Construire sa maison, c’est se construire en révélant qui  nous  sommes

 

JOURNEE: Gestion de l'eau:  P et B. BARONNET: concepteurs et utilisateurs de la maison autonome

 

Cette journée a pour but de vous permettre de gérer l’eau dans votre  maison de manière écologique et cohérente .

Les économies d’eau Elles  conditionnent les investissements financiers de départ. Toilettes à litières: 36% d’économie d’eau

L’eau pluviale: 80 à 100% d’autonomie -  la meilleure eau à boire Captage- filtration primaire et secondaire- stockage-

notions autour de la potabilité

L’eau chaude:Le chauffe-eau solaire : Le système E.T.S : 3 fois moins de consommation d’eau chaude

L’épuration des eaux: les bassins filtrés plantés Aucune eau fécale à gérer- Eau douce: 3 fois moins de détergeant

 

JOURNEE: compost, jardin et toilettes sèches:
Eric SABOT du  livre : la pratique du compost

 

Le matin: Apprendre à recycler tous les déchets de la cuisine, du jardin et des toilettes à litière, afin d'optimiser la fertilité des sols et la vitalité des cultures. Etude des enseignements de Jean Boucher et Joseph Országh – à l'origine des expériences menées à la Maison Autonome – en les reliant à vos besoins concrets.

L'après-midi: Elaboration d'une "cellule de paille préactivée", constitution d'un tas de compost équilibré, suivi d'un épandage dans le jardin du compost déjà mûr. Etude de l'équilibre minéral d'une terre et  rôle des associations végétales.

Participer à ce stage, c'est aider la terre à produire sain et en abondance, renforcer notre santé en mangeant ses produits. C'est aussi connaître et transmettre une précieuse connaissance.

2 W-E: Chauffe-eau solaire par Xavier RICHARD, animateur de chantiers d'auto construction

 

Durant ces 2 week-end, votre participation à la réalisation d'un chauffe-eau solaire auto construit, identique à celui de La Maison Autonome, fonctionnant depuis 30 ans efficacement et sans problème, vous permettra, de réaliser sans compétences particulières, votre propre installation.

1. Construction du capteur solaire

Réalisation en condition réelle, de l'élément du chauffe-eau solaire qui transforme l'énergie du soleil en eau chaude, de manière  simple, fiable, durable, performante, au moindre coût. soudure.

2. Raccordement du capteur à l'installation existante

Plomberie et circulation en thermo siphon entre le capteur réalisé le premier Week-end, le ballon de stockage et les autres sources de chauffage de l'eau (bois, gaz, etc.)

 

W-E : Alimentation, cuisine saine:  Jean BRIFFAUT Naturopathe, formé à de nombreuses écoles thérapeutiques et diététiques (B. CLEMENT, A. PASSEBECQ …) , initiateur de 2 magasins d’alimentation biologique.

 

Ce stage est d'une importance capitale pour préserver sa santé, menacée aujourd'hui par une dégradation généralisée des produits et des croyances alimentaires. Outre la confection des deux repas pris ensemble le samedi soir et le dimanche midi, nous étudierons les lois de la vie et de l' hygiène vitale à travers les notions nutritionnelles, liées aux nouvelles approches concernant les calories, les vitamines, les acides gras et les graisses fluides, le rôle réel de l’eau, l'incidence des aliments sur l’immunité et le système nerveux, les substituts aux produits carnés, laitiers et ceux contenant du gluten, les graines germées, algues, lactofermentation et produits séchés à basse température. Un Week-end qui nous responsabilise sur notre propre santé et sur celle de la Terre.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Inscription:

Nom: ............................................................................................................................

Mail  :……………....….....…….              Tél.: ………………………………

Adresse postale: …………………….......................……………..

Date et libellé de la journée ou du stage: …………………………
Je verse …….   d'arrhes : chèque à l'ordre de " la maison autonome "

 

Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Une Vie nouvelle
commenter cet article
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 21:22

Collectif Stop EPR
Coordination de plus de 1000 organisations nationales et associations locales dans 47 pays

http://www.stop-epr.org

Communiqué de presse

Appel d’associations nationales
aux candidats à l’élection présidentielle
pour l’abandon du réacteur nucléaire EPR

Manifestations nationales le 17 mars 2007


Les organisations et associations nationales (Agir pour l’environnement, Attac France, Confédération paysanne, France Nature Environnement, Greenpeace, Les Amis de la Terre, Réseau Action Climat, Réseau Sortir du nucléaire, WWF France) signataires de ce communiqué de presse appellent les candidats à l’élection présidentielle à s’engager dès maintenant à abandonner le projet EPR et son programme.


Pour dire non à l’EPR et oui aux alternatives au nucléaire, des manifestations nationales sont organisées le samedi 17 mars 2007 dans cinq villes de France.


EDF a décidé de construire un nouveau réacteur nucléaire, l’EPR (European Pressurized Reactor) en Normandie alors qu’il y a déjà 58 réacteurs nucléaires en France. L’EPR est inutile : on exporte déjà, à perte, l’électricité produite par au moins dix réacteurs sans compter les réacteurs qui pourraient être arrêtés si on gaspillait moins d’électricité sur le territoire national...


La construction de l’EPR engagerait la France dans une relance massive du nucléaire : EDF prévoit de remplacer à terme les réacteurs actuels par des dizaines d’EPR. Pourtant, l'Eurobaromètre publié le 25 janvier 2006 montre que seuls 8% des Français souhaitent le développement du nucléaire pour lutter contre la crise énergétique.


Le lobby nucléaire ne doit pas avoir gain de cause une nouvelle fois.


Il n’y a qu’une façon d’échapper à la crise énergétique liée aux risques nucléaires, à la raréfaction des ressources et au changement climatique, c’est le lancement d’une politique ambitieuse de maîtrise de l’énergie (sobriété et efficacité énergétique) et de développement des énergies renouvelables.


L’EPR va à l’encontre d’un avenir durable. Il pénalise cette politique énergétique, plébiscitée pourtant par une très large majorité de Français.


L’EPR est aussi dangereux que les réacteurs nucléaires actuels: risque de catastrophe nucléaire, déchets ingérables, rejets radioactifs, prolifération nucléaire et vulnérabilité aux attentats, autant de risques pour lesquels ce réacteur n’apporte pas de solution.

 

L’EPR coûtera au minimum 3.3 milliards d’euros, payés directement par les consommateurs d’EDF. Une étude du bureau d’étude “Les sept vents du Cotentin” montre que cette somme permettrait de produire autant d’électricité à partir d’énergies renouvelables et de créer 15 fois plus d’emplois.


Pour que l’EPR ne soit pas construit et pour ne pas rester prisonniers d’un modèle énergétique dépassé, centralisé, polluant et dangereux, les associations signataires de ce communiqué appellent les citoyens à manifester en nombre le samedi 17 mars 2007 à 14 h à Rennes, Lille, Strasbourg, Lyon et Toulouse.


Plus d’infos sur: http://www.stop-epr.org

Contacts presse:

- Réseau “Sortir du nucléaire” - Stéphane Lhomme (06 64 100 333) ou Didier Anger (02 33 52 45 59)
- Greenpeace - Frédéric Marillier (06 73 89 55 04)
- Les Amis de la Terre - Anne Bringault (01 48 51 18 91)
- Réseau Action Climat - Antoine Bonduelle (06 08 98 28 85)
- ATTAC France - Jean-Louis Sounes (06 89 98 88 51)
- Agir Pour l’environnement - Stephan Kerckhove (01 40 31 02 99)
- France Nature Environnement - Christine Gilloire (01 47 07 46 34)
- Confédération paysanne - Guy Bessin (06 85 60 95 31)


Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Une société nouvelle
commenter cet article
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 15:09

 

 

 

Historique

Le «vinaigre des 4 voleurs»[1] doit son curieux nom aux 4 voleurs qui, lors de la grande peste de 1720 à Marseille, l'utilisèrent pour dévaliser sans risques les pestiférés et qui firent ainsi la preuve de son efficacité dans la lutte contre les maladies contagieuses.


Il fut, dès 1748, inscrit au Codex et longtemps vendu en pharmacie comme antiseptique naturel d'usage externe. Son utilisation au cours des siècles a permis de lui découvrir de très nombreuses vertus.


Ingrédients: Vinaigre de cidre - Plantes: Lavande, absinthe, sarriette, romarin, sauge, ail, cannelle, clous de girofle, camphre naturel.


Remarque: Tous les ingrédients du vinaigre des 4 voleurs sont issus de l'Agriculture Biologique ou provenant de Nature & Progrès[2].


Utilisations du vinaigre des 4 voleurs

 

1. Protection de l’épiderme


-  Contre les risques de contagion (grippe, épidémies): en friction sur tout le corps, en inhalation, ou quelques gouttes dans un verrre d'eau.


-   Désinfection des plaies: pur ou dilué pour diminuer l'acidité du vinaigre.


- élimination des poux et des lentes: passer le peigne à poux, lotionner abondamment la chevelure et laisser agir plusieurs heures pour détruire les lentes. Pour finir, rincer à l'eau claire ou faire un shampooing doux et recommencer tous les 2 ou 3 jours jusqu'à complète disparition. Ensuite faire de la prévention par un entretien journalier léger (vaporisation ou friction, sans rinçage).


- Piqûres d'insectes et chocs: en application légère ou en compresse pour réduire les enflures et aseptiser (profitez-en pour jeter votre vieux "mercurochrome"!).

 

- Acné, démangeaisons, irritations diverses (peau, muqueuses), après rasage: en application légère pour adoucir, aseptiser et cicatriser (diluer si le vinaigre est ressenti comme trop piquant).


-   Aphtes (pur, en application) et inflammations de la gorge (en gargarisme dilué dans de l'eau tiède).


2. Lotion capillaire

 

-  Pour adoucir et faire briller les cheveux: après le shampooing mettre du vinaigre dans la dernière eau de rinçage ou lotionner après le rinçage.


-  Pour redonner du gonflant à la chevelure entre 2 lavages: utiliser le vinaigre en vaporisation ou en friction.


 -  Pour assainir le cuir chevelu (cheveux gras, pellicules) et le revitaliser: en friction journalière.

 

3. Lotion tonique


 -    Pour une agréable sensation de bien-être et de fraîcheur, et pour un effet tonique (fatigue, réveils difficiles, l'été après la douche ...): en friction, pur ou dilué, sur le visage et sur tout le corps.

 

4. Lotion nettoyante


-      Pour éviter l'usage trop fréquent des détergents ou pour le nettoyage des peaux sensibles (notamment le visage): utiliser le vinaigre sur un coton humide ou sur un gant de toilette mouillé au préalable.


-   Pour nettoyer les peaux grasses: utiliser le vinaigre pur sur un coton comme un lait de toilette.


Autres utilisations

- Fièvres et convulsions, pour apaiser et réguler: en friction (pur) ou en compresses tièdes (dilué) sur le front et les attaches (chevilles, poignets).

- Maux de tête et évanouissements: en friction (pur) ou en compresses (dilué) sur les tempes et le front.

- Encombrement des voies respiratoires: en inhalation (1 à 2 cuillères à soupe pour un bol d'eau bouillante) et en compresses chaudes sur la poitrine (eau + vinaigre).

- Rhumatismes, crampes: en frictions journalières ou en compresses pour décongestionner et détendre.

-  Purification de l'air (par vaporisation) et de l'eau (une cuillère à soupe dans un litre d'eau avec une cuillère à soupe d'argile, bien secouer et laisser déposer quelques heures avant de boire).

- Désinfections de matériels divers, animaux, litières, etc ... (trempage, friction, vaporisation).

 

Se procurer du vinaigre des 4 voleurs




[1] Fabrication: Flore de Saintonge.


[2] Conforme aux cahiers des charges de Nature et  Progrès, F30700 UZèS. Produit non testé sur les animaux.

0

0

Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Produits Sains & Naturels
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 10:46

La cure de sève de bouleau

 Bouleau.jpg

 

Betula Alba


Le bouleau fait partie de la famille des Bétulacées, le bouleau blanc (betula alba) est un arbre qui cherche la lumière et qui est considéré depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus sur le plan thérapeutique et aussi pour son bois et ses feuilles.

Propriétés bénéfiques


La cure de sève de bouleau fraîche est efficace pour libérer l’organisme des toxines après l’hiver et se purifier.
 
La sève du bouleau a comme principaux effets bénéfiques:

- L'activation de la diurèse et l'élimination des déchets organiques comme l'acide urique et le cholestérol.

-  Favorise l’amincissement (lorsque le corps en a besoin).

- C'est un précieux remède dans les infections rhumatismales en raison de son action anti-inflammatoire et analgésique.

 -  La sève fermentée est réputée pour son action sur le système immunitaire en  le stimulant.

- La sève de bouleau est également employée pour les brûlures en usage externe et pour les maladies de peau.

 
 Conservation de la sève de bouleau

La sève ou eau de bouleau est un liquide vivant, très clair, semblable à l'eau à l'état frais, fade, légèrement sucré. 
 
Après quelques jours de repos la sève se trouble par apparition de maléate de calcium et de phosphate calcique, ce qui est provoqué par la fermentation et les modifications biochimiques qu'elle subit.

Son état ne reste donc pas stable très longtemps et, de plus, à cause du sucre qu'elle contient, elle fermente et devient acidulée et doit être conservée au réfrigérateur pour rester fraîche.

Pour éviter une fermentation trop rapide, il est possible de stabiliser la sève de bouleau avec de l'alcool pur
 
L’autre moyen pour empêcher la fermentation est  l'addition de clous de girofle.

La congélation de la sève fraîche permet son utilisation tout au long de l'année, mais change son état physique. 
 
La fermentation permet d'obtenir un vin de bouleau analogue au champagne.

La sève de bouleau, pour pouvoir produire ses bienfaits, ne doit contenir aucun additif chimique de conservation ou autre, être pure et vivante, donc récoltée et conditionnée artisanalement.

La sève doit être conditionnée immédiatement, livrée le lendemain même du tirage, et conservée au réfrigérateur 3 semaines maximum, le temps de la cure.

Cette cure a été plus ou moins oubliée, car il est difficile à l'heure actuelle  de trouver sur le marché de la sève de bouleau 100% pure et vivante. De ce fait, celle que l'on trouve couramment dans le commerce est, le plus souvent, largement diluée (10 % au moins, souvent plus) en mélange avec d'autres produits, le tout pasteurisé. Dans ce cas, les quantités actives sont loin du compte pour pouvoir avoir un effet réellement positif sur la santé de l'utilisateur.
 
Conseils d'utilisation

Il est conseillé des cures printanières de 3 litres de sève fraîche sur une période de 3 semaines (21 jours).

Boire un verre de 150 ml par jour le matin à jeun pendant 3 semaines. Une cure nécessite 3 litres.

Epoque de l'année

La récolte débute fin février et le tirage ne s'étale que sur, environ, 5 semaines. Pour être sûr(e) de voir sa demande satisfaite, il est donc conseillé de réserver à l'avance auprès d'un fournisseur de sève fraîche.


Pour commander de la sève de bouleau fraîche


Pour obtenir de la sève de bouleau bien fraîche de saison dans les conditions de fabrication ci-dessus mentionnées, vous pouvez, par exemple, en vous souvenant que la demande est souvent supérieure à l'offre et que la saison est très courte, en commander en cliquant sur le lien ci-dessous:

Sève de Bouleau Fraîche

Plus d'informations:

  .
Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Aides naturelles pour le corps
commenter cet article
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 17:16

La peste des pesticides

 

Un nouveau livre relatif à notre environnement est sur le point de paraître, le 1er Mars 2007, et, vu {la gravité de} son sujet, c’est un livre important, auquel un site entier est consacré.

 

Il s’appelle:

"Pesticides, révélations sur un scandale français".

 

Encore un scandale, dira-t-on, donc, un de plus! Eh oui, après celui sur le nuage de Tchnerbobyl («Cachez ce nuage que je ne saurais voir!»), celui sur le sang contaminé, celui sur les hormones de croissances, celui sur l’amiante et tant d'autres, l’on découvre soudain, en attendant ceux, encore à venir, sur les OGM et sur les téléphones portables et les antennes-relais, et après qu’ait déjà été dénoncée la mise sous dépendance de la population vis-à-vis du tabac (voir le courageux film «Le tabac, la conspiration» de Nadine Collot) délibérément orchestrée dès le début des années cinquante, plus d’un demi-siècle après, l’on "découvre", donc, enfin, effaré(s), que - rien que cela! - nos politiciens ont «bel et bien» vendu le peuple aux marchands de mort, le puissant et rusé lobby des pesticides. 

 

Bien que cela génère des pandémies pires que la peste, le mot «pesticides» ne vient pourtant pas du mot peste mais du mot anglais «pest» désignant les ravageurs des cultures, tandis que le suffixe grec «cide» signifie «tuer».

 

Ce livre, dont la présentation, une introduction, la table des matières détaillées et des extraits sont présents sur le site, permet maintenant de découvrir «une vérité que personne ne pouvait soupçonner!».

 

La présentation dit, en effet:

 

«Ce livre révèle, dans le sens le plus fort de ce mot, un système. Un système né après 1945, grâce auquel l’industrie des pesticides a pris le pouvoir, tous les pouvoirs.

 

Ce livre, déjà annoncé depuis quelque temps, donne des noms, tous les noms. Il met en accusation l’INRA et le Ministère de l’Agriculture.

 

Il explique, preuves à l’appui, que les pesticiddes sont partout et que ces molécules s’attaquent directement à la vie des humains et de tous les êtres vivants.

 

Il explore, une à une, les méthodes du lobby, dénonce les congrès «scientifiques» truqués et le rôle direct dans la désinformation de Marcel Valtat, l’homme de l’amiante.

 

Il raconte au passage le sort fait aux Antilles, dont certaines zones sont polluées pour des centaines d’années, et la complicité de très hauts fonctionnaires avec l’industrie dans le terrible dossier du Gaucho.

 

Vous retrouvez sur le site la présentation des auteurs, des extraits du livre, la présentation des principaux personnages du livre, les réactions de la presse et de personnalités, des actualités sur le thème des pesticides. Vous pourrez même acheter le livre en ligne dès maintenant, avec livraison à partir du 1° mars prochain.

"Aidez-nous à dénoncer ce scandale des pesticides et faites connaitre ce site et le livre à vos amis!"
Fabrice Nicolino et François Veillerette, les auteurs du livre "Pesticides, révélations sur un scandale français".

http://www.pesticides-lelivre.com


Commandez le livre

 

 

"Pesticides, révélations sur un scandale français"

 

http://mdrgf.c.topica.com/maafRogabwzy2bH95IPeafpL0Q/

Un grand bonjour de la part de Fabrice Nicolino et François Veillerette,
les auteurs du livre.

 
 

Pourquoi ce livre de révélations sur le dossier des pesticides?

Les pesticides font peur, mais paraissent, de toute façon, lointains. Or ils sont partout, jusque dans la rosée du matin. Et dans la pluie des villes, bien sûr, de toutes les villes de France.Pour cette raison et quelques autres que vous découvrirez, les conséquences sanitaires de l’exposition aux pesticides sont d’ores et déjà massives.

Des centaines d’études de niveau international montrent que ces produits de la chimie de synthèse agissent, même à des doses infimes, sur notre équilibre le plus intime.

Le cordon ombilical des fœtus, le système endocrinien, la fabrication du sperme son atteints. Les cancers et maladies neurologiques se multiplient.


Ce n’est pas drôle? Non. Mais les auteurs de ce livre ont pris un parti : celui de raconter des histoires avec de vraies gens. Vivantes, parfois extravagantes. Les pesticides ne tombent pas du ciel. Ils appartiennent à un système, lequel repose sur un formidable lobby.

Tout a commencé vers 1945, avec le DDT et un certain Fernand Willaume, injustement oublié. Des professeurs réputés, le prestigieux Inra, le ministère de l’Agriculture, des grands corps de l’État, certaine presse ont accepté de faire de la propagande, purement et simplement.

L’industrie des pesticides a pris le pouvoir en France, sans que personne ne s’en doute. Ce livre sans précédent donne des noms, livre des dates, fouille les archives. Oui, l'on a truqué des congrès soi-disant scientifiques, avec l’aide par exemple du lobbyiste Marcel Valtat, l’homme de l’amiante.

Oui, les industriels ont infiltré jusqu’à aujourd’hui les commissions officielles chargées du contrôle des pesticides. Oui, l’Agriculture «raisonnée», que la France officielle présente comme la solution de l’avenir, est une farce, une incroyable manipulation.

 

Si vous lisez ce livre, vous saurez. Vous découvrirez qui est Thierry Klinger, président du Cemagref, patron de l’Inspection générale de l’administration, et grand défenseur de produits dangereux, ici comme aux Antilles. Le paraquat et le chlordécone sont des armes de destruction massive, mais chut! Vous découvrirez le rôle scandaleux de la haute administration française dans la mort de milliards d’abeilles. Vous découvrirez comment l’on dissimule l’existence de milliers de malades.
 

Vous découvrirez une vérité
que personne ne pouvait soupçonner.
 

 

«Pesticides, révélations sur un scandale français» sort le 1° mars 2007 en librairie. Editions Fayard. Auteurs: F. Nicolino et F. Veillerette.

Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Atteintes à la Nature
commenter cet article