Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Produits Nature

  
Des produits naturels Bio
d'excellente qualité
et fort utiles pour la Santé
et le Bien-Être

(Cliquer sur les liens ci-dessous)

DVDs & CDs
 

 

«La Nature est le plus beau Cadeau

du Créateur aux créatures.»

.

«Ce qui va
contre la Nature
est injuste, mauvais,
et ne résiste pas
au temps.»

 Alexander von Humboldt
(naturaliste et explorateur allemand)
 

Recherche

Infos Ecolos

 

 

notre-planete.info - environnement, écologie, photos, risques naturels

Viadeo
       

 

Archives

Les Secrets de la Nature

L'être humain est petit en face du Grand Tout
et s'inquiète des Devoirs qui lui incombent
vis-à-vis de ce Tout.

Être Naturel, Vivre Naturellement,
implique, pour l'être humain,
 l'Accomplissement de ses Devoirs.

 

Cultivons la Beauté!
Toute la Nature est pénétrée de Beauté.
Chaque être vivant montre la Beauté à sa manière.
Le Naturel et la Beauté ne font qu'un.
 
Être Naturel, c'est s'abandonner à l'attraction de la Lumière.
 

Vivre-Naturel---Header---Petit.jpg

«La Nature! Nous vivons en son sein et ne la connaissons pas.

 
Elle nous parle sans cesse, mais ne trahit pas son Secret.»
- Johann Wolfgang von Gœthe -
.
"La Nature ne fait rien en vain."
- Aristote -
 
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 20:03

Mon foie, connais bien!

 

«Un Foie sain, exerçant une activité réellement normale,
même avec des causes intérieures déclenchantes,
ne laisse survenir aucune sorte de
cancer».

0

 

«La cause de beaucoup de vos maux – peut-être tous -
ce qui vous fait grossir et vous rend malade
est dans votre foie

- Robert Dehin -

Foie et moi

Le foie est un organe de particulière grande importance.

Même s’il n’est pas le seul à le faire, il est, en effet, le nettoyeur général de l’organisme.

De façon plus prosaïque, l’on peut dire que le foie est la principale « usine » du corps pour ce qui est de la filtration des toxines.

En langue allemande, le foie se dit «Leber», ce qui est très proche de «Leben», la «Vie». L’on pourrait donc traduite le mot «Leber» [«foie»] par «ce{lui} qui active la vie»


Crimes de lèse-foie

Bien qu’ils ne s’en rendent généralement pas compte, beaucoup de gens surmènent leur foie, ce qui est très mauvais pour eux.


Un exemple, il semblerait que le chocolat soit bon pour la santé, oui mais à raison de 10 grammes par jour (moins de deux carreaux)… Ce qui est pris en plus vient surcharger le foie…


Mais le plus grand crime contre le foie est, très certainement, l’habitude de fumer, laquelle peut être considérée comme une «épidémie» en soi toute seule, un véritable crime contre l'humanité, un crime tel que les êtres humains, pour le moment (mais cela ne durera pas indéfiniment), peuvent à peine se l'imaginer…

Grâce à la Reconnaissance affective de l’Activité des Lois de la Nature, disparaîtra, dans un relativement proche avenir, l’incroyable prétention, totalement injustifiée et irréfléchie, du fumeur de vouloir s'adonner, même en plein air, à son vice, un vice par lequel le Don de Dieu de l'Air frais, pur et revigorant, lequel doit en permanence demeurer disponible pour chaque créature – et pas seulement les créatures humaines - est ainsi constamment empoisonné.


Depuis des décennies, de plus en plus d’êtres humains ont été contraints de durement expérimenter que cette consternante habitude constitue le foyer de maintes maladies, sous le joug desquelles se morfondent, aujourd'hui, toujours plus de malades, sans parler de tous ceux qui leur sont liés et du poids social induit…


Pourtant ce fléau, dû à la secte de la mort lente, est encore loin d’avoir été éradiqué.


Le tabagisme, ainsi que cela est maintenant largement reconnu n’est pas seulement «actif», mais il faut aussi considérer que, du fait du tabagisme dit «passif», la contrainte de devoir inspirer une telle fumée de tabac, en particulier chez les nourrissons et les enfants, entrave chez eux le développement normal de maints organes, et, tout spécialement, l'indispensable affermissement (croissance) et le renforcement (augmentation de son efficience) du foie.


Causes internes et externes des maladies


Quelles qu’elles soient, les maladies ont toujours deux séries de causes, les causes internes et les causes externes.


Même si les causes internes sont les plus importantes et déterminantes, les causes externes sont loin d’être à négliger.

 

D’une façon générale, la plupart des gens, y compris les médecins et autres professionnels de santé, considèrent principalement les causes externes et négligent beaucoup plus les causes internes. Ils ne devraient donc, logiquement, pas mésestimer, en tant que facteur externe, la bonne manière avec laquelle le foie devrait être traité.


C’est pourtant, comme nous allons le voir plus loin, loin d’être le cas. Une publicité médicale disait, il y a quelques années: {grâce à tel remède} «mon foie, connais pas!».


Pourtant, l’on a tout intérêt à bien connaître son foie, son importance, son rôle et son état, ceci en vue de mieux le traiter.


Lorsqu’une cause interne – cette cause sera d’ordre psychique - de maladie survient, elle «tombe» sur un terrain, et ce terrain est précisément l’état général du corps gros-matériel (physique) considéré.


Et, en particulier celui de son foie! Et en particulier pour une maladie particulièrement grave et répandue: le cancer, sous toutes ses formes!

Dans l’opinion publique l’on s’efforce de présenter le cancer comme une fatalité qui vous «tombe» dessus, sans que l’on y soit pour rien et sans que l’on puisse rien faire contre.


C’est pourtant loin d’être le cas!


Il est possible d’agir doublement contre le cancer: d’en haut et d’en bas, ou – si l’on préfère et ce qui revient au même -, comme déjà vu, de l’intérieur ou de l’extérieur.


La guérison des maladies en partant de l’intérieur est un sujet en soi, qui n’est pas le sujet du présent écrit. Elle ne sera donc pas traitée ici mais peut facilement être accessible au lecteur en se référant à une démarche connue comme étant «Le Chemin de la Santé Parfaite», lequel se présente comme une véritable «Révolution dans l’Art de {se} Guérirt»


Nous considérons ici uniquement l’entretien de la santé et la guérison en partant de l’extérieur.


Thérapie anti-cancer

 

Pour tout être humain sans exception, ceci est tout particulièrement important, parce que, par un juste comportement, entraînant une juste et saine activité de son foie, tout un chacun peut facilement empêcher un foyer de la maladie du cancer de se former dans son corps. C’est donc, aussi simple que cela puisse paraître, d’un point de vue terrestre, le plus sûr et le meilleur moyen de combattre cette «épidémie».


Le savoir de base à ce sujet est, en effet, celui-ci:


Toute excroissance  d'apparence cancéreuse  est conditionnée par une incapacité du Foie et par une activité insuffisante du Foie!


Le foie n’arrive donc plus à filtrer tous les poisons qui pénètrent dans l’organisme, de sorte que le terrain corporel s’en trouve grandement affaibli.


Si l’on veut réellement venir en aide à l’humanité souffrante, c’est donc dans cette direction et dans aucune autre qu’il convient de diriger le regard…


Un Foie sain, exerçant une activité réellement normale, même avec des causes intérieures déclenchantes, ne laisse survenir aucune sorte de cancer.


C'est pourquoi les parents et éducateurs devraient, déjà, dès le plus jeune âge des enfants qui leur sont confiés, faire rigoureusement attention à ce que les enfants aient un mode de vie convenable et en tout raisonnable: Air pur et exercice suffisant, nourriture appropriée à tendance largement – si ce n’est exclusivement – végétale (la viande, en particulier, charge le foie en toxines et purines) et en quantité raisonnable, et, si besoin, des cures régulières de détoxication du foie.


Et qu’en va-t-il pour les personnes déjà malades? Même pour elles c’est pareil! Il faut soigner le foie! Donc le désintoxiquer, le guérir, afin qu’il retrouve, dès que possible, l’intégralité de son pouvoir purificateur! Avec la Guérison du Foie, quel que soit son siège dans le corps, la force de la maladie cancéreuse est brisée, et le processus de Guérison peut donc, dès lors, recommencer à s’activer...


Soigner le Foie

Souvent sont chantés les bienfaits de la boldoflorine, «la bonne tisane pour le foie». C’est sûrement bien, mais pas forcément suffisant!


Ce n’est pas parce que l’on n’a pas mal au foie que le foie va bien. Même s’il est déjà détérioré à plus de 80%, le prodigieux foie continue, en effet, autant qu’il peut, à accomplir ses bons offices…


Les symptômes demeurent alors vagues et peu alarmants.


Selon les praticiens ayant l’occasion d’explorer le foie de leurs clients, il ressort de leurs déclarations que 80% des adultes ont de petits calculs dans le foie ou des agrégats de toxines accumulées.

 

Notre propre expérience nous indique que c'est plutôt, comme l'indique la Doctoresse Hulda Clark,  de l'ordre de 99%...!


Ces calculs sont des cristallisations de cholestérol ou de bile autour de paquets de bactéries mortes et de déchets. Ils sont poreux et souvent sources d’infections à répétition.


Ils se développent aussi bien dans le foie que dans la vésicule biliaire et peuvent conduire ceux qui en sont affectés tout droit à l’hôpital.


Dans la plupart des cas, toutefois, ceux qui se promènent avec de semblables calculs, dans la plupart des cas, ne le savent pas, parce qu’ils ne ressentent rien et ne remarquent rien de particulier.


Cela n’empêche pas que de tels calculs ayant l’apparence de petits pois dégradent inéluctablement leur santé…


Il n’y a ici pas de mystère: le foie est un filtre possédant un certain pouvoir de filtration et même un pouvoir certain, mais, comme pour tout filtre, ce pouvoir n’est toutefois pas sans limite.


Nous sommes toujours plus environnés de poisons chimiques en tous genres. Il y en a dans l’air que nous respirons, dans l’eau que nous buvons et avec laquelle nous nous lavons, dans la terre que nous cultivons et, bien évidemment, dans la nourriture toujours plus industrielle que nous mangeons (sauf, bien sûr - mais dans quelle mesure et pour combien de temps? – pour ceux qui s’efforcent de «manger bio»)…


Les effets de ces empoisonnements «à petit feu» sont multiples et diversifiés. Ils sont notamment la cause de plus en plus incontestée d’une stérilité masculine toujours plus prononcée : Rappelons ici que, depuis 1960, la fertilité masculine a baissé, en 2006, de 40% et que, chaque année qui passe, c’est encore 1% de spermatozoïdes en moins dans la semence de l’homme!

 

Ceci est bien la preuve que les capacités de filtration du foie sont maintenant non seulement saturées mais même complètement dépassées!

 

Le foie le plus actif et le plus efficient n’arrive plus à éliminer assez vite. Certes, il fait ce qu’il peut, mais c’est un filtre et – comme tous les filtres – il a besoin d’un nettoyage régulier. Sinon, toutes les saletés passent dans la vésicule…


Vous êtes convaincu de la nécessité de devoir faire quelque chose? Oui? Alors, la suite est pour vous. Les autres peuvent tranquillement continuer à s’intoxiner sans rien faire, tout en voyant où cela les mène…


Comment nettoyer votre foie?


La prise de conscience ayant donné suite au présent article est largement due au livre «Libérez votre corps des toxines et des maladies» de Robert Dehin sous-titré «Le nettoyage des organes internes» aux Presses de la Santé, au livre "La Cure de toutes les maladies" de la Doctoresse Hulda Clark et au livre "L'étonnant nettoyage du foie et de la vésicule bilaire" de Andreas Moritz, et surtout à l’expérimentation concrète (donc à la vérification personnelle) à cet égard de ce que raconte ce livre.


C’est aussi à ce livre que sont empruntées une part importante des données biologiques et thérapeutiques ci-dessous mentionnées.


Ce livre, relativement au nettoyage du foie, indique un véritable «remède de bonne "femme"», une recette très efficace, que l’auteur tient d’une arrière-arrière-grand-mère…


Cette manière de faire est d’autant plus intéressante que le foie se trouve ainsi nettoyé naturellement, sans médicaments ni opération.


Si quelqu’un, conscient qu’il a des calculs biliaires, consulte son médecin habituel, il lui répondra que si la vésicule est remplie de calculs le mieux est de l’inciser et de l’enlever…


C’est ainsi que tous les ans quelque 80.000 Français se font opérer pour se faire retirer leur vésicule; pas moins de 4.000.000 de Français auraient des calculs biliaires


Ce secret, transmis de génération en génération, a été révélé à une biologiste canadienne, le Docteur Hulda Clark, qui déclare:


«Nettoyer le foie de ses calculs améliore la digestion de façon spectaculaire - et la digestion est la fondation d’une bonne santé. Vous pouvez vous attendre à voir aussi disparaître vos allergies; cela élimine, par la même occasion, les douleurs des épaules, du haut des bras, et les maux de dos. Vous n’avez plus d’allergie et une sensation extraordinaire de bien-être.»


Depuis ce temps-là d’autres médecins ont testé cette «recette» sur leur clientèle et, dans son livre, Robert Dehin affirme que le Docteur Cabot, par exemple, dit avoir obtenu 100% de réussite sur pas moins de 1540 patients!


Rôle du foie


Certes, le foie élimine les toxines, mais il ne fait pas que cela; il remplit, paraît-il, plus de 500 fonctions essentielles à la vie du corps. «Toute-foie», son rôle le plus important demeure la détoxification.


Comme déjà vu, le foie est «la plus grande usine de filtration» du corps. Les poumons, par la respiration, et les reins, par le filtrage des liquides ensuite transformés en urine, jouent aussi, dans le corps, un important rôle détoxifiant, mais le foie fait trois fois ("foie!") mieux qu’eux!


Le foie reçoit le sang veineux en provenance de la rate et du système gastro-intestinal. Le foie transforme, neutralise ou élimine alors les substances toxiques contenues dans le sang.


Le sang purifié est ensuite redistribué dans l’organisme entier.


Le foie et la graisse


Le foie est le principal brûleur de graisses du corps. Il élimine les graisses en excès en les mélangeant à la bile.


Un foie surchargé laissera passer trop de graisses et de toxines. L’excès de graisses est alors, près d’une dizaine de fois par jour, réabsorbé par l’intestin grêle.


C’est aussi pour cela qu’il y a de corpulentes personnes: leur foie n’a pas éliminé suffisamment de graisses en amont.


En prenant de l’âge, un foie surchargé va lui-même s’imbiber de graisse. Si c’est le cas, lors de la cure de détoxication, il devra, pour commencer, déjà lui-même se débarrasser de sa graisse avant d’éliminer les autres dépôts graisseux dans le corps…


Lorsque le foie est toujours plus encrassé avec des toxines, des résidus de toutes sortes, des médicaments chimiques, plus il perd sa capacité à brûler les graisses. Du coup, son porteur devient obèse et pesant…


Comment le foie élimine-t-il les toxines?


Pour éliminer les toxines, soit le foie les secrète dans la bile soit il les altère chimiquement à travers un processus de filtration en deux phases.


C’est l’intérêt de tout un chacun, bien portant ou malade, de bien vérifier que, sans pour autant s’épuiser à la tâche, sa principale usine d’épuration fonctionne à 100%!


Ce qui est le plus important et fait défaut partout, c’est le respect du corps en bonne santé. Car celui qui respecte son corps pendant qu’il est encore sain, ainsi que les Lois de la Création, n’a pas besoin de tomber malade!


Le foie et les plantes médicinales


Certaines plantes sont très efficaces pour stimuler le système hépatique. Il y en a deux sortes: Les plantes cholérétiques et les plantes cholagogues. Les cholérétiques stimulent la production de la bile, tandis que les cholagogues en facilitent l’évacuation.


Parmi ces plantes: l’artichaut, la chicorée sauvage, le boldo… Pour en savoir plus sur ces plantes et les moyens de les utiliser pour soigner le foie, se reporter au livre de Robert Dehin.


Cure d’huile d’olive

 

L’huile d’olive aussi est excellente pour le foie.

Elle est, par exemple, à prendre par cure d’une à deux cuillérées à soupe le matin avant le petit-déjeuner pendant dix à quinze jours. Cela suffit déjà à procurer un premier nettoyage du foie.


Il est aussi possible, après avoir légèrement mangé la veille au soir, le matin, au lever, à jeun, de prendre 150 millilitres (15 centilitres), soit une dizaine de cuillers à soupe, à la suite de quoi il convient de s’allonger sur le côté, en demeurant droit pendant une bonne demi-heure.


L’une ou l’autre de ces deux cures peut être renouvelée avec profit plusieurs fois dans l’année.

Alors?


En quel état est votre foie? Et votre vésicule? Êtes vous sûr de ne pas avoir de calculs? Comment le savoir? Comment en être sûr?

Une seule façon: Faire le nettoyage!

En effet, si vous avez des doutes sur la propreté de votre peau, vous pourrez, par exemple, prendre un bain et une douche. Selon la couleur de l’eau, claire ou trouble, il est possible de savoir si la peau était propre ou pas.


Pour le foie, c’est pareil! Si vous faites le nettoyage et que vous apercevez que vous «pondez» ensuite des «petits pois verts», c’est que vous aviez grand besoin de faire la cure! Si rien de semblable ne ressort de vous, c’est que le nettoyage était superflu. Toutefois, toutes les personnes qui ont fait le grand nettoyage dans mon entourage ont toutes «pondu» un certain nombre de «petits pois verts» plus ou moins gros…


Alors?


Le grand nettoyage du foie


Le foie, en bon «chien de garde», est le meilleur ami de l’organisme humain. Mais si le chien est engourdi, c’est qu’il a besoin d’un bon décrassage

 C’est le nettoyage du foie du Docteur Clark!

Cela consiste essentiellement à drainer le foie et la vésicule biliaire avec de l’huile d’olive et du jus de pamplemousse.


L’huile d’olive stimule la vésicule biliaire, qui produit alors une grande quantité de sécrétions variées, lesquelles ont pour effet de déloger puis d’évacuer les calculs gênant la fonction de certains canaux biliaires. Entreprise en temps opportun, cette cure fort simple à mettre en œuvre – et tout à fait sûre – peut éviter une intervention chirurgicale.


Alors, vous êtes décidé(e)?

Passez à l’action!

 

Pour commencer, cliquez ICI!
0
0

Partager cet article

Repost 0
Published by L'Art de Vivre Naturel - dans Un Art de Vivre Naturel
commenter cet article

commentaires